Créez votre shinobi et progressez dans un monde incroyable.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission de rang B : Arrêter les mafieux

Aller en bas 
AuteurMessage
Chujiro
Kiri no Shinobi
Kiri no Shinobi
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 23
Village : Kiri no gakure
Elements : Suiton
Date d'inscription : 01/01/2010

Infos du Ninja
Rang: Juunin
Points d'expérience:
65/1000  (65/1000)
Techniques:

MessageSujet: Mission de rang B : Arrêter les mafieux   Dim 24 Jan 2010 - 21:18

Chujiro s’était une fois de plus levé tôt le matin. Mais cette fois-i non pas pour aller s’entrainer mais pour voir si il une mission lui avait été désignée. Après tout, il ne pouvait pas passer tout son temps à s’entrainer. Mais Chujiro était sûr que s’il avait une mission elle ne serait surement pas au dessus du rang C car pour lui, il n’était pas fort du tout. Bien qu’il soit l’un des deux gardes du corps de la mizukage pour lui cela ne voulait rien dire à sa force. Alors, ce dirigeant vers la plus grande et imposante des tours de Kiri, Chujiro avait de plus en plus le traque. Et c’était comme ça pour chaque mission. Est-ce qu’on lui donnerait une mission trop dur pour lui ? Ou bien est-ce qu’il n’aurait pas du tout de mission car il était trop faible et insignifiant ? Impossible de le savoir d’être devant le conseil de Kiri. Et il savait que là-bas ce serait la Mizukage avec le conseil qui l’attendrait pour lui donner sa mission. Alors, pénétrant dans la grande tour, Chujiro sentait son cœur qui battait à une vitesse folle. Comme quand il était en présence de la Mizukage. Mais seulement ce n’était pas la même sensation qu’avait Chujiro. En présence de la plus puissante ninja du village il ressentait de l’amour. Ici il s’agissait du traque et de ce qu’allait lui dire le conseil. Cette peur qu’il avait au ventre était plus intense que la première fois qu’il était venu dans cette salle. Il prit son courage à deux mains et enfin il entra d’un pas ferme et déterminé. Bien que le voyant angoissé, une des membres du conseil lui dit :

- Nous t’attendions presque, une minute de plus et tu étais en retard. Tu as aujourd’hui une mission qui n’est pas comme les autres, ce n’est pas une mission de garde du corps, mais une mission de rang B. Tu dois te rendre à l’Est de la forêt qui borde notre village pour arrêter les affrontements entre des paysans et un corps mafieux. Car une important mine ce trouve là-bas et les mafieux veulent en prendre le contrôle pour pouvoir faire des bénéfices dessus. Tu dois les arrêter avant qu’il n’y ait un seul mort.

Chujiro n’avait même pas eu le temps d’esquisser un mort. Mais il avait comprit qu’il devait faire vite. Non seulement pour l’argent du village, mais aussi pour protéger les pauvres paysans. Alors, il s’empressa de retourner chez lui chercher ses armes. IL partit ensuite vers la forêt de l’Est comme lui avait indiqué la dame du conseil. Seulement, la route jusque là-bas était longue et il n’avait pas beaucoup de temps. Sans hésiter une seconde il se dirigea vers l’endroit où il avait rendez-vous. Puis, après des heures de route il arrivait enfin devant la forêt, il pensait être à l’endroit indiqué, mais le village dans lequel il se trouvait ne semblait pas du tout être celui dans lequel il devait faire régner la loi et arrêter les mafieux, non ce village dans lequel il était se trouvait être un village totalement paisible dans lequel tout le monde semblait heure. Mais Chujiro n’avait pas le temps de faire mumuse et de visiter. IL devait faire vite pour pouvoir en finir le plus tôt possible et surtout mettre les villageois en sécurité. Alors, sans faire ni une ni deux, il se précipita vers le village où il devait se rendre. Il savait que entre ce village et l’autre d’où il venait de partir il, n’y avait pas un long chemin à parcourir. Et, après une bonne dizaine de minutes de route, il arriva au village prévu.

Ce village se trouvait dans un état pitoyable, il fallait dire qu’avec les conditions dans lesquelles il vivait cela était normal. Il n’y avait personne dans les rues, elles étaient désertes comme ci une armée venait de passer par là. Mais ça n’était pas le cas. Alors il se rendit compte d’une chose. C’était que ce village avait plus que besoin de son aide. Seulement, il ne pouvait rien faire sans informations sur ces adversaires. Mais, il ne savait vraiment pas comment pouvoir en obtenir, les informations qu’il cherchait étaient primordiales pour sa mission. Peut-être devrait-il aller à la mine ? Impossible, il ne savait pas où elle se trouvait. Mais alors, que faire ? Il ne le savait pas, mais tout à coup il entendu crier :


- Non ! Reviens Sakagi !

Une maman criait alors que son enfant approchait de Chujiro. Elle devait avoir au maximum deux ans. Puis on put entendre un homme dire à la maman en murmurant :

- Il va la tuer, on ne peut plus rien faire pour elle.

Mais la maman criait et protestait.

- Non, je ne veux pas, si il tue mon enfant chérie, ça ne servirait à rien que je continue à vivre.

Mais alors, Chujiro n’avait pas remarqué la petite fille qui se dirigeait vers lui et qu’il tira sur le bas de son pantalon, mais elle n’avait pas assez de force pour le faire descendre. Alors, il se retourna vers la petite qui lui dit avec une voix douce :

- Tu es aussi un homme de Kasagi qui vient casser nos maisons ?

Chujiro fut étonné, qu’on le prenne pour un assassin, un destructeur de maison le vexait. Alors il prit la petite dans ses bras et se dirigea vers la femme qui hurlait encore. Sans prendre le temps de remercier le Juunin elle prit sa petite dans ses bras et la sera fort. Alors elle regarda Chujiro plus gentiment qu’au paravent et lui demanda :

- Si vous n’êtes pas un homme de Kasagi, alors qui êtes-vous ?

- Je suis un ninja du village de Kiri qui se trouve dans ce pays.

La jeune femme devint une fois de plus plus hostile envers Chujiro. Et alors, elle lui posa une autre question :

- Pourquoi êtes-vous ici ? Vous cherchez à tous nous tuer pour prendre la mine et faire bénéficier de l’argent au Sandaime Mizukage ?

- Le Mizukage est mort il y a bien longtemps. Et je suis ici sur ordre du Yondaime Mizukage qui souhaite arrêter les mafieux qui vous persécutent. Alors, il me faudrait des informations sur eux.

- Que voulez-vous que l’on vous dise mis à part qu’ils sont une quinzaine, qu’ils ont déjà réduit en poussière quatre maisons de notre village ? Et puis, un garçon comme vous ne fait pas le poids contre des hommes comme eux. Vous n’avez aucune chance. Ca ne sert à rien de persister.

- Et bien que voulez-vous que je vous dise ? On m’envoie pour vous sauver et vous me dites que je ne servirais à rien car je ne suis pas assez fort ? Mais sachez que même si je dois en mourir, j’accomplirais ma mission.

La dame devant lui le regardais très fixement. Alors elle posa sa petite fille et prit Chujiro à part. Ils allèrent se promener. Puis, elle expliqua à Chujiro le problème qui se posait dans le village. Il y avait non seulement les mafieux mais aussi, ils engageaient des brigands et des ninjas pour détruire le village.

- Vois-tu, je peux te tutoyer n’est-ce pas ?

- Oui oui, vous pouvez me tutoyer ne vous inquiétez pas.

- Alors, je te disais que comme tu dois t’en douter et surtout le voir, notre village péri à cause de ces bandits. Alors, il est essentiel que tu règle se problème au plus vite avant que nous n’ayons plus du tout de village ni de maisons ou pire, qu’ils nous tuent tous.

Chujiro était stupéfait de l’ampleur des dégâts, au moment où ils arrivèrent devant une maison. Cette maison ne ressemblait plus trop à une maison, cela était plus un champ de ruine sur lequel une guerre venait d’éclater. Alors, Chujiro comprit la détresse dans laquelle se trouvaient les gens de ce village. Il demanda à la dame où ce trouvait la mine. Et alors, le regard qu’il avait voulait en dire long sur ses intentions. Il voulait à tout prix mettre une volée aux mafieux. Ce qu’ils faisaient était odieux. Il se dirigea directement vers la mine une fois que la dame lui eut répondu. Alors, arrivant à la mine, il regarda tous les hommes qui travaillaient. Ils avaient tous l’air très épuisés. Et un homme se tenait devant eux. Peut-être était-ce le parrain des mafieux ? Il se dirigea donc vers lui sans réfléchir et le frappa d’une force gigantesque. Tout le monde ce retourna vers lui. Et alors, ils se ruèrent tous sur lui. Il ne comprenait plus rien. Il venait de mettre le chef des mafieux dans les choux et tous les paysans se ruaient vers lui pour le capturer. Une fois la nuit passé attaché à un poteau comme un vulgaire animal, Chujiro se réveilla. Mais il n’était plus attaché, et il n’était plus contre le poteau non plus. Il était dans un lit bien confortable. Une fois bien réveillé, il se leva. Et s’habilla. Quand tout à coup, il remarqua qu’il manquait son épée. Alors, il courut dans tout le village visitant chaque recoin pour pouvoir retrouver son épée. Cette épée était l’une des sept épées légendaires de Kiri. Ce qui voulait dire qu’il ne fallait pas quelle tombe entre les mains de n’importe qui. Mais c’est alors qu’entrant dans la rue d’où il était parti, il vit la petite fille avec l’épée qu’elle trainait durement derrière elle. Elle était en plein milieu de la rue. Et quand tout à coup, un homme surgit pour frapper Chujiro, il ne put esquiver car il l’avait vu venir trop tard. C’est alors qu’il comprit que son adversaire était un des ninjas engagés par Kasagi qui venait pour détruire encore une maison pour mettre la pression aux habitants du village. Il ne savait plus trop quoi faire, son épée n’était pas à porté de main et par conséquent il ne pouvait pas lancer son attaque la plus puissante. Même si il pouvait le battre sans l’épée, il n’avait pas confiance en lui et ne savait pas qu’il en était capable. Et essayant d’atteindre l’épée que la petite fille avait laissée en plein milieu de la rue avant de rentrer dans sa maison en courant. Réussissant à l’atteindre, il se rendit compte que les bandages de l’épée n’étaient plus imprégnés de chakra et par conséquent, il devrait les enlever lui-même, mais il devait regarder son adversaire sinon il était sûr de perdre. Donc pour pouvoir les enlever sans risques, il devait les imprégner une fois de plus de chakra, seulement cela prenait du temps. Alors, il monta sur le toit, d’une maison, laissant l’ennemi le chercher pour le moment. Alors, il commença à concentrer son chakra à l’intérieur de l’épée, mais il n’avait pas eu le temps de finir que l’ennemi lui fit une menace que Chujiro ne put éviter.

- Dis-moi petit ninja, je vois que tu as besoin de ton épée pour te battre, mais si tu ne te montre pas dans moins de trois secondes, je détruis cette maison où la petite fille vient d’entrer. Donc sors, je compte jusqu’à trois.

Chujiro n’avait pas fini, mais il sorti, bien sûr, il avait prévu de pouvoir finir d’implanter le chakra manquant dans l’épée. Ensuite, il fonça droit sur son ennemi. Il prenait garde de ne pas faire comme pour son examen Juunin, il ne voulait pas être contré et perdre. Mais, il se fit contrer, sans que son ennemi puisse pour autant le maitriser. Alors, il devait trouver un moyen pour pouvoir finir d’implanter son chakra sans pour autant que son ennemi ne détruise la maison. Il profita que son ennemi le frappe pour faire une substitution et se transformer en petit garçon. Alors, il parti dans une rue et vit une petite souris. Il la transforma en lui-même et la lança vers son ennemi. Il savait qu’elle ferait tout pour pouvoir échapper à son adversaire et par conséquent laisser du temps à Chujiro pour qu’il puisse faire ce qu’il devait faire. Dès que la souris était arrivée devant l’adversaire de Chujiro, le Juunin continua son implantation. Il reprit son apparence normale et continua. Deux minutes après avoir commencé, il avait fini. Puis il retourna vers son adversaire. Voyant que la souris avait succombée à son adversaire. Il avait remarqué que son adversaire s’acharnait sur elle alors qu’elle avait toujours l’apparence de Chujiro. Alors, Chujiro désactiva son jutsu et son adversaire put constater avec effroi qu’il n’avait toujours pas tué son ennemi. Et Chujiro n’attendit pas deux secondes et cria :

- Hirame Karei ! Libération !

C’est alors que la légendaire épée enleva elle-même ses bandages et un grand rayon de choc arriva sur l’adversaire de Chujiro. Celui-ci le prit de plein fouet et fut K.O. sur le coup. Puis Chujiro entra dans la maison, et vit toute la famille très époustouflée. C’est alors, qu’il prit son épée ornée d’un halo de feu et la plaça sur son épaule. Etant le détenteur de l’épée, celle-ci ne le brula pas. Alors, la dame prit la parole :

- Incroyable. Vous êtes vraiment incroyable !

Chujiro ne répondit pas. Il se contenta de retourner dehors et de faire disparaitre lui-même le corps de son adversaire. C’était une sorte de tradition de faire disparaitre les corps des ninjas. Normalement ce n’était pas à Chujiro de s’en charger, mais il n’avait pas vraiment le choix, cette fois-ci les chasseurs n’étaient pas là. Il était beaucoup trop reculé de Kiri. Les chasseurs ne devaient pas avoir de mission si prêt de l’endroit où se trouvait Chujiro. Alors, il prit le corps et parti vers la forêt et commença à bruler le corps. Alors, un homme arriva devant lui. Il l’avait déjà vu. C’était l’un des hommes qui l’avaient capturé le jour précédent à la mine. Et il s’excusa pour le fait qu’il l’ait frappé.

- Je viens pour m’excuser. M’excusé de se que j’ai fait à la mine, mais vois-tu, frapper comme cela mon patron, j’étais bien obligé de le défendre. Et c’était la même chose pour tous les autres.

- Comment ça ton patron ? Tu veux dire que ce n’était pas le patron des mafieux ?

- Non, c’était mon patron, mais je peux te dire où se trouve la cachette des mafieux pour que tu puisses enfin nous débarrasser d’eux.

Une grande lueur de colère ce fit voire dans les yeux de Chujiro. Et alors, après que l’homme lui a donné l’indication pour la cachette des mafieux, il se dirigea directement vers cet endroit. Et, dès qu’il y arriva. C’était un endroit très lugubre, si un pont qui traversait une rivière avec un courant très fort. Et pour arriver précisément dans le repaire, il fallait entrer dans une grotte. Il arriva sur le pont et fut accueilli par le menu fretin.

- Tiens, voilà le comité d’accueil.

Directement, il exécuta des signes pour effectuer une technique puis dit :

- Suiton MizuKamikiri

Directement, de l’eau jaillit du sol, le tranchant en deux et ensuite trancha en deux les gardes, tous sans exceptions. Et, il avança en prenant son épée qui était dans son dos et la plaça sur son épaule. Donc, il entra dans la grotte. A ce moment là, il prit son épée, à laquelle il avait remit les bandages et lança son puissant Hirame Karei. Alors, les bandages s’enlevèrent une fois de plus, et un grand rayon lumineux alla s’écraser sur tous les gardes. Puis, sachant qu’il n’y avait pas beaucoup de gardes vu qu’il n’y avait qu’une quinzaine de personnes dans la mafia, il arriva directement devant les gardes du corps de Kasagi. Tous les deux devaient être des bretteurs vu qu’ils avaient des katanas. Ils commencèrent à défourrer leurs katanas et sans qu’ils ne puissent s’en apercevoir, Chujiro attrapa les deux katanas, ce mit entre les deux gardes du corps et les plaças en dessous de leurs gorges. Ils furent ébahit de la vitesse de Chujiro qui avait réussi à planter son épée dans le sol et à prendre leurs katanas sans qu’ils ne remarquent rien. Directement il n’hésita pas et trancha la gorge des deux gardes du corps pour être sûr de ne pas voir des renforts arriver. Et alla chercher son épée qui était toujours plantée dans le sol. Il arriva juste devant Kasagi qui était assit dans un fauteuil bien confortable et plaça son épée juste en face de la tête de Kasagi. Juste à ce moment là, il put voir que le parrain qui faisait le fier quand il y avait ses gardes venait de faire pipi dans son pantalon, il devait sans doute avoir très peur de Chujiro. Alors, le Juunin dit :

- Maintenant, tu vas laisser les paysans tranquille et partir d’ici immédiatement.

- T…tr…très…très bien !

Puis, il parti en courant de peur. Ensuite, Chujiro parti en direction du village et annonça la réussite de sa mission. Alors, il parti ensuite vers le village pour annoncer la libération du petit village au Mizukage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chujiro
Kiri no Shinobi
Kiri no Shinobi
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 23
Village : Kiri no gakure
Elements : Suiton
Date d'inscription : 01/01/2010

Infos du Ninja
Rang: Juunin
Points d'expérience:
65/1000  (65/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Mission de rang B : Arrêter les mafieux   Mer 27 Jan 2010 - 14:38

Petit up pour Shikamaru ou un des admins/modos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chujiro
Kiri no Shinobi
Kiri no Shinobi
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 23
Village : Kiri no gakure
Elements : Suiton
Date d'inscription : 01/01/2010

Infos du Ninja
Rang: Juunin
Points d'expérience:
65/1000  (65/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Mission de rang B : Arrêter les mafieux   Mar 2 Fév 2010 - 19:34

Tojours pas de réponse après 1 semaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Sasuke
Fondateur et Grand Chiwawa !
Fondateur et Grand Chiwawa !
avatar

Masculin Nombre de messages : 2627
Age : 2010
Localisation : Là où frappe la foudre...
Village : Akatsuki - Taka
Elements : Katon et Raiton
Nindô : Répendre la Haine et restaurer l'honneur du Clan Uchiha
Date d'inscription : 19/05/2007

Infos du Ninja
Rang: Jônin
Points d'expérience:
205/1000  (205/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Mission de rang B : Arrêter les mafieux   Mar 2 Fév 2010 - 19:46

Okay Pas mal !
Mais attention aux fautes ! +15

_________________
The Way of Darkness

La Côté Obscur de la Force.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-power-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission de rang B : Arrêter les mafieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de rang B : Arrêter les mafieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Plaines et Forêts-
Sauter vers: