Créez votre shinobi et progressez dans un monde incroyable.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bas les pattes.. Kiri est à moi.. [Mission S]

Aller en bas 
AuteurMessage
Myo
Kiri no Shinobi
Kiri no Shinobi
avatar

Féminin Nombre de messages : 94
Age : 31
Village : Née à Kumo / Vit à Kiri
Elements : Raiton et Médicinal
Nindô : Avoir la vie éternelle... Être jeune et belle pour toujours.. Ultimement, détruire le monde pour le recréer à mon image... Et pis.. Devenir une déesse
Date d'inscription : 22/02/2010

Infos du Ninja
Rang: Kage
Points d'expérience:
112/1000  (112/1000)
Techniques:

MessageSujet: Bas les pattes.. Kiri est à moi.. [Mission S]   Mar 9 Nov 2010 - 17:22

Citation :
Rang S: Kiri est actuellement sous la menace d'un groupe de déserteur. Ils se font passer pour l'Akatsuki. Ils ont déjà terroriser une grande partit de l'archipel. Veillez anéantir ce groupe et allez rassurer la population. Le groupe est au nombre de 5 ils sont vêtus des vêtement de l'Akatsuki. Niveau Jonin. Ils ne sont jamais plus de deux ensemble.



La nuit était si belle en cette nuit diaboliquement étrange. Rouge et claire, la lune diffusait une agréable clarté où la seule envie de la regarder donnait le frison. C'était si étrange, mais si palpitant. Quelques choses de passionnant à la fois. Nous ne pouvions pas savoir ce qui se tramait, mais je trouvais cette ambiance réconfortante. Assise là, à même la pierre, je contemplais le ciel en soupirant doucement. Rare était les fois que je prenait le temps de me reposer, j'avais tant à faire et tant à planifier. Je devais surveiller les autres villages, tout en surveillant les petits voyous de Kiri pour m'assurer que je dominerais Kiri bientôt. Enfin, je trouvais cela si amusant que tout mon corps en frémissait encore. J'aimais bien tuer finalement. Tuer par nécessité bien sur.. Enfin.. J'admets que le garde que j'avais tuer la veille pour le plaisir m'avait fais un petit baume sur le coeur. Soupire las et ennuyé, je me laissé tomber dos sur la pierre pour mieux contempler les étoiles. Elles aussi semblaient bien rouge en cette soirée. La guerre approchait et elles le sentaient bien. Kiri allait m'appartenir, c'était certain. Mais maintenant, je devais déja préparer la future suite de mon plan... Devais-je appuyer ou non, konoha s'il tentait de libérer Suna.. Devais-je les regarder sans bouger? Devais-je attaquer et détruire les pathétiques Kumojine? Et si j'attaquais Kumo.. Konoha réagirait comment? Et Âme.. eux? Trop de question.. Trop peu de réponse. Surtout que je n'avais pas songé à l'Akatsuki. En temps voulu, je m'occuperai de Madara personnellement. En temps voulu, mais je n'étais pas pressée. Laissons-les trouver les bijuus pour les leur rafler. Enfin, je devais trouver les miens et les cacher.. Sanbi était à la portée de ma main, mais il me fallait plus de puissance. Juste un peu plus... Réfléchissant brièvement, je détournai mon regard pour observer Kaien adossé à un arbre qui somnolait. Lui aussi.. Il pesait lourd dans la balance de pouvoir. Il était loin d'être un faible comme beaucoup et sa puissance au corps à corps était prodigieuse. Mais pour combien de temps resterait-il encore à mes cotés? Ça aussi, je ne savais pas. Je ne savais que trop de choses finalement. J'étais presque aussi démunie qu'un bébé.. Cette pensée m'arracha un rire cristallin.. Un rire doux et léger qui empli durant un bref instant l'air. Je savais si peu de chose, mais je n'avais pas besoin de savoir en fais. Seul m'importait le moment présent. Les bijuus étaient éternels.. D'ici deux ou trois vie, je les aurais surement tous. Riant à nouveau, un peu plus sadiquement, je fermai à demi mes yeux en songeant au passé, au présent et au futur. Tout allait être si merveilleux quand je dominerai tout. M'endormant peu à peu à la suite de ses pensées, je rouvris aussitôt brutalement mon regard en sentant un léger changement. Un léger chakra inhabituel.. Enfin, je ne le sentais pas assez... Mais...

- Hyôton, Daikokuryuu Bofuusetsu

La voix était si clair et si précise. Une voix masculine d'une grande douceur tout de même jeta dans les airs ces paroles. Et aussitôt l'air devint glacial et venteux. Regardant une courte seconde autour de moi, je remarquai l'immense tornade glaciale qui s'avançait à une très grande vitesse sur l'eau. Durant une courte seconde, sur mon regard passa une ombre de peur,puis la seconde d'après un regard de défi apparu, alors que je me levais pour me placer devant la tornade. Je n'avais pas peur, loin de là et pourquoi devais-je avoir peur? La tornade.. Je pouvais la vaincre, c'était certain. Sourire presque sadique sur mes lèvres, je dégainai avec lenteur mon sabre. Me positionnant, ma jambe droite derrière, la gauche en avant, je plaçai mon sabre parallèlement à moi. Une main sur sa garde, l'autre se plaçant sur le plat de la lame, je fixai la tornade qui s'approchait. J'attendais le bon moment. Je ne devais pas m'épuiser inutilement. Je devais juste faire.. C'était enfin le bon moment, concentrant aussitôt tout mon chakra, je sourirai un peu plus alors que je fis apparaitre mon bouclier de foudre, le concentrant devant moi, je reçus de plein fouet la tornade. Une première seconde passa, la tornade ne semblait pas faiblir, mais moi.. Je perdis un centimètre. Puis deux, je compris que la tornade semblait devenir plus puissante. Quelque chose clochait, mais je n'avais pas le temps de faire autrement. Si je relâchais mon bouclier.. Il était certain que j'allais être déchiquetée. Me mordant la lèvre, je pris une profonde inspiration en tentant de reprendre un premier millimètre. Puis un deuxième. Fermant mes yeux, je les perdis aussitôt. La tempête commençait réellement à être d'une violence incroyable. Mon souffle commençait peu à peu à s'essouffler avec le vent tourbillonnant devant moi. Je n'allais pas pouvoir tenir longtemps...Et.. Si je relâchais la technique maintenant... Bien plus que ma mort attendait. Serrant à nouveau les dents. Je murmurai quelques mots, alors que j'entendais.. Ou plutôt je sentis la terre trembler, pas très loin de moi. Tournant mon regard une brève seconde, pour comprendre, je sentis à la fois la tornade faiblir, mais je perdis le contrôle de ma technique durant une seconde qui permis à la froideur de me frigorifier en partie.

- Fuuton - Juhareppushô
- Raigyaku Suihei
- ERUBOU!!!!!!!!!!!!

Ne comprenant pas vraiment ce qui se passait, je commençai à grelotter même si la puissance de la tornade diminuait. J'avais entendu crier, mais cela s'arrêtait là. Je n'avais aucune idée de ce qui se passait.. Sauf peut-être.. Erubou.. Ce n'était pas une technique de... KAIEN!! Oui, c'était certain, c'était lui. Il se battait présentement et à la sensation que je pouvais ressentir dans les airs. Son adversaire ne faisait pas le poids.. Où plutôt, il avait été violemment surpris. Rire léger et sadique,je jubilais intérieurement. J'avais bien choisis mon compagnon d'armes. Il avait donc son ennemi. Le mien était encore là. Reprenant confiance en moi, je fis illuminer un peu plus mon sabre alors que mon chakra explosait peu à peu de mon corps. J'avais froid, très froid.. Trop froid. Et je devais mettre fin à cette connerie. Concentrant ma puissance dans mon simple bouclier, je fis lentement dévier la lame de mon sabre pour pouvoir me permettre de voir un peu derrière celle-ci. Où était-il? Bonne question.. Un nouveau cri survint et je sentis la terre trembler à nouveau. Kaien s'en donnait à coeur joie. C'était certain. La puissance de ses coups faisait trembler la terre. Mais moi aussi, je voulais m'amuser. Et à cette simple idée, je me mis à rire alors que petit à petit la course de la tornade se modifiait. Ma lame lentement s'introduisit dans la glace, la tranchant avec facilité de plus en plus. Je gagnais peu à peu. Puis, alors que je souriais d'un de ces sourires sadiques et cruels, la tornade se désagrégea et explosa en des milliers de morceaux de glace, venant s'éparpiller un peu partout, je peux enfin souffler. Certes, j'avais gagner, mais la surprise de l'attaque de n'avait pas laisser grand choix. M'approchant du rivage, j'observai avec un sourire contemplatif l'homme qui se tenait debout devant moi. Il me narguait ouvertement, même si la surprise de sa défaite se peignait sur son visage. Puis mon regard s'attarda sur ses vêtements. Comme l'akatsuki... Et puis quoi. Je n'allais pas me retenir pour des vêtements. Il m'avait humidifié et frigorifié. Il devait mourir. Me tenant droite, je lui fis signe d'avancer.. Mais sa réponse fut d'une grande rapidité.

- Hyôton, Kokuryuu Bofuusetsu

Haussant un sourcil, je regardai l'immense silhouette apparaître dans le ciel. Un immense dragon noir. Il était si beau en fait que j'aurais bien aimé l'adopter. Enfin, trop tard. J'avais déja le mien. Riant aussitôt à cette pathétique attaque, je tendis mes deux bras devant moi, alors que la foudre m'entourait de sa lumière aveuglante.

- Raiton, Rairyuu No Tatsumaki

Un regard de défi passa entre lui et moi, puis nos dragons partirent aussitôt. Il fallait bien sur contrôler un Minimum le dragon. Une main suffisait amplement en général. Le défiant en souriant, je relâchai lentement la pression de ma main droite, la libérant, gardant seulement la gauche pour contrôler mon dragon et avec un rire sadique, je commençai à faire les mudras d'une nouvelle attaque avec ma main droite libérée. L'homme ne comprit pas assez vite quand les symboles eurent terminer. Mon cri emplit l'air et les éclairs de Raijian parcoururent à une vitesse implacable la distance les séparant de l'homme qui les yeux grands ouverts fut happé de plein fouet par la foudre. Un seconde passa, puis deux et l'homme chancela sur l'eau avant de tomber vers l'avant alors que son dragon éclatait en morceaux de glace à son tour. Son regard éberlué, il mourut avant même que son visage ne touche l'eau. Et alors que son corps coulait peut à peu dans le fond de l'eau, je soupirai doucement. Moi qui croyais avoir trouver un vrai adversaire. Me retournant, je sursautai légèrement en voyant Kaien assit sur une pierre comme si de rien n'était. Ne portant aucune marque de blessure, je souriais légèrement. Il avait lui aussi gagné? C'était parfait. M'approchant de lui, je posai une main avec douceur sur son épaule. Par gentillesse? Nan... Je ressentais tout d'un coup la perte d'autant de chakra, surtout mon bouclier. Mais j,étais loin de ma limite. Reprenant simplement mon aplomb, je le regardai brièvement, avant de m'avançai vers la forêt.

- Doton Yomi Numa

_________________

Spoiler:
 

Invité , tu es mon futur jouet.. Pour mon lit ou pour une danse.... Que choisis-tu?

Musique Officielle de Myoko


Dernière édition par Saika Myoko le Mer 10 Nov 2010 - 1:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myo
Kiri no Shinobi
Kiri no Shinobi
avatar

Féminin Nombre de messages : 94
Age : 31
Village : Née à Kumo / Vit à Kiri
Elements : Raiton et Médicinal
Nindô : Avoir la vie éternelle... Être jeune et belle pour toujours.. Ultimement, détruire le monde pour le recréer à mon image... Et pis.. Devenir une déesse
Date d'inscription : 22/02/2010

Infos du Ninja
Rang: Kage
Points d'expérience:
112/1000  (112/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Bas les pattes.. Kiri est à moi.. [Mission S]   Mar 9 Nov 2010 - 18:53

Surprise un peu, je regardai la terre sous mon compagnon et moi-même ainsi que les alentours devenir un vrai marécage. Haussant brièvement mes épaules, j'éclatai de rire. C'était si pitoyable et si prévisible. C'était la technique habituelle. On laisse une arrière-garde. Si l'avant meurt, l'arrière achève le travail. Enfin, celui-là n'avait rien à achever. Nous étions encore en bonne santé, Kaien et moi. Le pauvre. Il n'avait que très peu de chance. Mais.. S'il était de la même puissance que les deux autres. Son doton serait très ennuyant. Je détestais le doton. Si résistant à ma foudre. Cela en était presque énervant. Continuant de rire, je me penchai vers l'avant brièvement, avant de me redresser pour observer le titan qui restait silencieux lui aussi. Sortir d'ici, allait être ennuyant. Le mieux restait d'attendre et puis. J'avais l'intime conviction que l'homme ne nous attaquerait pas, qu'il n'avait fait cela que pour nous ralentir. C'était certain. Ils n'étaient pas les seuls. Ils étaient plus. Me reculant difficilement, barbotant presque dans la boue, je m'approchai de Kaien, lui tendant la main pour qu'il m'aide à me rapprochai. Sans galanterie, il me tira hors de la boue, me faisant asseoir à coté de lui. Un simple hochement de tête et un sourire furent les remerciements, alors que je m'accotai légèrement contre lui, ma tête venant se poser sur son épaule, je me mis à réfléchir à la suite des événements. Et si les autres n'attaquaient plus? C'était une possibilité. Mais si peu probable. Ils allaient venger la mort de leur compagnon. Secouant brièvement ma tête, je restai un moment par la suite sans bouger, réfléchissant seulement. J'avais l'intime conviction que les ennuis ne faisaient que débuter. Mais c'était si amusant. Me battre. Surtout tuer. J'adorais finalement et le regard de l'homme foudroyé. Brrrrr.. j'avais adoré. Un plaisir aigu et jouissant avant parcourut mon corps quand mon regard avait croisé le sien quand il mourait. Il m'en fallait un autre. Mais cette fois, je voulais le tuer de plus proche. Voir son regard de plus près. Sentir son souffle vacillant et mourant. Je voulais voir la terreur dans un regard alors que je le poignarderais.. j'avais... Me mordant la lèvre, je me surpris à frémir en pensant à cela. Mes pulsions meurtrières me faisaient perdre la tête. mais sa n'empêchait pas que mes envies de meurtres étaient belles et biens réelles. Fermant les yeux, je refoulai du mieux que je peux mon envie et j'observai Kaien.

- Selon toi. Pour combien de temps, il reste?
- Très peu, car je vais nous amener ailleurs.
- Ah? D'accord, je vois.

Hochant la tête, je me levai lentement tout en prenant garde de ne pas glisser dans la boue et avec lenteur, je m'asseyais sur ses genoux. Me collant avec perfection contre lui, je passai mes bras autour de son cou en fermant mes yeux. Cette position réveilla de nouvelles pulsions en moi que je refoulai aussitôt pour me contrôler. Il ne fallait pas que je pense à cela. Émettant un petit rire, j'attendis que Kaien bouge. Ses mains vinrent se placer sur ses hanches. Un frisson parcourut aussitôt tout mon corps, le rendant plus sensible. C'était si étrange, mais je devais l'oublier. Ça ne servait à rien d'y penser. Restant accrochée à lui, il se leva avec précision et ses mains bougèrent quelques peu alors que des paroles fusèrent Shunshin no jutsu. En un instant, nous apparurent à quelques mètres de là, comme si de rien n'était. Puis, il recommença l'action une autre fois.. Puis une autre, pour enfin arriver sur un sol plus stable. Rouvrant enfin les yeux, je plongeai mon regard un moment dans le sien. Une seconde infini passa puis j'approchai mes lèvres des siennes. Mais.. Comme toutes scènes d'amour, un contretemps survient. À peine allais-je toucher ses lèvres qu'une boule de feu, quatre fois grosse comme kaien apparu dans mon champs de vision. Ouvrant de grands yeux, Kaien le captant aussitôt. Me serrant un peu plus contre lui, nous disparûmes pour réapparaitre à quelques mètres de là, pour voir la boule de feu ravager une partie de la forêt. Restant silencieuse, je contemplai la destruction alors que je relâchais mon compagnon, presque à contrecœur. Encore un barjo qui osait venir nous emmerder. C'était sûrement la mode aujourd'hui. Intensifiant mon chakra, je sentis le colosse faire de même alors qu'un nouveau chakra autre que le katon apparaissait. À peine eurent nous le temps de se séparer qu'une lame de vent trancha entre nous deux. Puis alors qu'on se rapprochait un immense mur de pierre vint se placer entre nous venant nous isoler de notre coté à chacun. Les trois étaient là. Mais je sentis aussitôt le chakra de l'homme au Doton disparaître de la zone. Il se barrait déja. Il était vraiment là que pour nous emmerder. J'étais donc là de mon coté. À droite du mur, mon compagnon était à gauche. Selon la logique, j'avais affaire à l'homme au Katon. J'allais m'amuser. Reprenant une position potable, sabre devant moi, jambe droite arrière, jambe gauche devant, j'entendis un premier coup. Un bruit métallique comme si deux lames se fracassaient. Kaien avait donc tombé sur un adversaire spécialiste du kenjutsu et du taijutsu ? Il allait pouvoir s'amuser. Réprimant un rire, je reportai mon attention vers la forêt d'où venait la boule de feu.

- Tssss... Bon.. Je vais te faire sortir moi...

Sortant de ma sacoche les huit bâtons de pouvoir, j'en plantai aussitôt un dans le sol avant de partir à la course, plantant un deuxième. Je devais pas m'occuper des attaques qu'il ferais. Je devais rester concentrée. Plantant un troisième bâton, je me penchai pour éviter une boule de feu de petite envergure qui volait vers moi. Un quatrième bâton fut planté aussitôt et une branche craque un peu à l'écart. Il ne comprenait pas, mais il espionnait. Il allait bientôt comprendre. Deux nouveaux bâtons furent plantés alors qu'une réplique se fit voir. Un cercle de flamme rivalisant de vitesse fonça avec rapidité vers moi alors que je plantais le sixième bâton. L'esquivant à moitié, je sentis les flammes me lécher le bras droit, mais je ne rompis pas ma concentration. aucun cri ne provint d'entre mes lèvres, alors que je plantai le septième bâton. Plus qu'un. Vacillant un peu sous la blessure qui soudainement me ralentissait, je me mordis la lèvre en avançant vers le dernier point de mire. Marcha avec lenteur, je trainais l'une de mes jambes qui me faisait souffrir. Une large coupure avait finalement apparut soute aux dégats de la glace. Je n'y avais pas fait attention. J'avais été stupide. Baissant mon regard une seconde, je regardai à nouveau ma destination alors que l'homme descendait de son arbre en m'observa. Il me sembla qu'il inspira de plus en plus, alors qu'une lueur rougeâtre couvait en lui. Il attaquait. Mordant ma lèvre, je pris sur moi la violente douleur qui apparut quand j'accélérai un peu mon pas et alors que les flammes sortaient de sa bouche, le bâton se planta.

- RAITON Den'kou choubatsu kokuou

Mon cri résonna violemment dans l'air, semblant s'intensifier encore plus quand je me sentis vaciller. Fermant à demi mes yeux, je sentis les flammes de plus en plus profond. C'était donc trop tard. Et alors que mes yeux se fermaient. Une lame immense apparut devant moi bloquant les flammes, les rendant ridicule. Ne comprenant pas, j'ouvris aussitôt mon regard pour remarquer l'arme devant moi. Il avait eu le temps d'apparaître. Reprenant d'un coup tout mon espoir, je me positionnai en garde aussitôt imitée par le géant qui prit la même posture. Sourire aux lèvres, je donnai un coup de gauche à droite dans l'air. La lame du géant fila aussitôt dans les airs, coupant net plusieurs arbres. L'homme se laissa tombé sur le sol de justesse pour éviter l'attaque et sauta vers l,arrière pour évaluer la situation. Maintenant, il y avait un géant.. Il était en mauvaise posture, mais il n'avait pas dis son dernier mot. Concentrant tout son chakra, il envoya aussitôt à nouveau une immense boule de feu qui frappa de plein fouet le géant.. Où plutôt son épée. Étincelante, la lame se pointa vers lui alors qu'il reculait un peu. Il avait pas prévu ça. D'un rire léger, je frappai de haut en bas, la lame du géant entailla avec violence le sol, creuse une faille dans le sol. Mon regard restait rivé sur ma cible. Puis un soupir sortit entre mes lèvres, alors que je me retournais pour frappai dans la direction du mur. La lame gigantesque percuta le mur de pierre qui éclata en une pluie de pierre, et je m'avançai pour observai le travaille. Hochant la tête, j'observai de l'autre coté. Kaien et son adversaire cherchait à dominer l'autre au kenjutsu. C'était si amusant. Grimpant en haut du mur, je m'y assis en attendant la suite. La lame de mon compagnon décrivit une drôle de trajectoire, mais l'autre la remarqua et sauta à l'écart. Haussant un sourcil, je réfléchis à une idée à une idée pour le faire gagner plus vite. Intervenir? Nan.. Kaien me tuerais si je faisais cela.. Secouant la tête, je regardai mon géant en silence avant de rire doucement. Mon ennemi avait fuis. J'espérais le revoir au plus vite. Continuant de rire, je remarquai que Kaien avait changer de posture, changer de main. Le colosse bougea un peu vers la droite, puis alors que les deux hommes chargèrent. Kaien pivota un peu, offrant une bonne partie de son torse pour un ultime coup de la part de l'ennemi. Le katana de son adversaire entailla sa peau, mais tout au plus. Sous la lame, une lueur rouge vive avait apparue. Kaien concentrant tout son chakra sur une place, il avait arrêter le coup blanc. Un sourire cruel apparut sur ses lèvres, alors que la lame se planta dans le ventre de son ennemi qui se substitua à quelques pas de là. Mais trop tard.. Kaien réapparu derrière lui et la lame trancha avec facilité sa tête qui se décrocha de son corps. La tête coupée roula sur le sol alors que le sang aspergeait mon compagnon d'armes. Sourire aux lèvres, je descendis de mon perchoir pour le rejoindre alors qu'il avançait vers moi.

- Mon ennemi a fui...
- Un pleutre. Le mien était de valeur. Mais trop faible.. Meilleur que le premier tout de même.

Une lueur de sadisme passa dans son regard, alors qu'il rengaina son katana. Je l'observai silencieuse et hocha la tête.. Je savais. Que les ennemis attendaient le bon moment, mais j'avais hâte qu'ils arrivent.

_________________

Spoiler:
 

Invité , tu es mon futur jouet.. Pour mon lit ou pour une danse.... Que choisis-tu?

Musique Officielle de Myoko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myo
Kiri no Shinobi
Kiri no Shinobi
avatar

Féminin Nombre de messages : 94
Age : 31
Village : Née à Kumo / Vit à Kiri
Elements : Raiton et Médicinal
Nindô : Avoir la vie éternelle... Être jeune et belle pour toujours.. Ultimement, détruire le monde pour le recréer à mon image... Et pis.. Devenir une déesse
Date d'inscription : 22/02/2010

Infos du Ninja
Rang: Kage
Points d'expérience:
112/1000  (112/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Bas les pattes.. Kiri est à moi.. [Mission S]   Mar 9 Nov 2010 - 22:35

Je gardai la pose un temps. Observant en silence mon compagnon, je ne bougeais pas. Un vent frais s'était doucement levé soufflant dans mes cheveux qui bougeaient avec entrain. Mon regard brutale et dur se détacha de kaien et observa la forêt un moment avant que je me retourne pour marcher quelques pas. Le géant venait de disparaître. Il ne m'avait servis à rien finalement et je trouvais cela dommage. Baissant mon regard un moment, je me sentis vaciller vers l'avant. Mon regard se porta vers la pierre devant moi et je la vis se rapprocher. Mes jambes ne me supportaient plus et je tombai vers l'avant. Et alors que la pierre se rapprochait de plus en plus, je sentis une main se glisser autour de ma taille me retenant de justesse. Le bras me releva et je tournai mon visage pour regarder Kaien en silence, un sourire doux et fatigué apparut sur mes lèvres. La fatigue me rattrapait finalement et la blessure qui couvrait toutes mes jambes et celle sur mon bras et une partie de mon torse m'épuisait. Je devais les guérir. Fermant brièvement les yeux, j'eus l'envie de me laisser aller, puis non.. J'avais mieux à faire. Tout était à calculer et tout était à songer. J'avais un plan. Un but. Un échéancier. Kiri serait bientôt engloutit. Sanbi serait à moi. Iwa tomberait sous ma coupe. L'akatsuki serait les prochains. Lâchant un soupir, je rouvris mes yeux pour observer Kaien, alors qu'il me déposait lentement sur le dos dans l'herbe. Son regard parcourut mon corps, observant l'étendu des blessures. Je semblais plus endommagée que je ne l'aurais crue et c'était maintenant que la douleur commençait à se propager en mon sein. Bougeant un peu mon bras brûlé, un cri déchira l'air aussitôt. La chair rouge vive, voir noircis était affreuse. Levant alors ma main libre, je la posai sur mon autre bras, alors que d'une voix faible, je demandai à Kaien de ne pas intervenir. Il hocha simplement la tête et alla monter la garde. Couchée sur le dos, je dessinai en tremblant les mudras nécessaire et une vive lumière verte entoura ma main en bon état. Petit à petit, la peau sembla reprendre une couleur plus normal et je pus enfin, bouger un minimum mon bras sans avoir mal. La régénération des cellules n'était pas l'art le plus efficace. mais c'était la technique la plus simple et la plus rapide. Quelques passèrent alors que mon bras reprenait sa couleur originelle. Un sourire léger et un petit cri aigue répondirent quand je commençai à entreprendre le même processus avec mes jambes. Les blessures de la glace m'avaient que trop couper. Trop creux. Sous ma main, je sentis une blessure creusée presque jusqu'à l'os. J'avais eue de la chance sur ce point là. Mes yeux à mi-clos, je passai en revus toutes les autres blessures. Tout était du moins.. Pas si pire. Mais la blessure presque à l'os me faisait un peu douté. Posant mes deux mains dessus, je fis couler mon chakra le plus que je pouvais vers mes mains pour régénérer les tissus. Retenant un cri alors que les tissus se reformaient peu à peu, je portai mon regard vers Kaien qui s'était levé.

- Un.. u.. un.. prob... probl`... me.. problème?
- Ton ennemi est mort. Si je sens bien. Notre cher ami manieur de doton à pas aimé la fuite de ton adversaire.
- ah... ah.. je.. je vois...
- Je vais voir. Tu reste ici.

Hochant simplement, je le regardai partir en soupirant. Il faisait ce qu'il voulait et puis, si on m'attaquait, je pouvais me défendre. Enfin, je crois. Reprenant mon travail, je réussis enfin après plusieurs très très très longues minutes à refermer la plus grosse des plaies. Mon coeur battait la chamade et je me sentais épuisée. Mais la douleur avait peu à peu disparut. Combien de temps avait passé en fait depuis le départ de mon adjoint? Une heure? Deux heures? Regardant le ciel, je calculai dans ma tête à peu près avec ce que je me rappelais... Trois heures.. Peut-être quatre. Mais c'était impossible. Où était-il? Regardant autour de moi, je rampai vers la plus grosse pierre proche de moi et me relavant en m'appuyant contre elle, je me relevai. Vacillante, j'observai autour de moi un moment, avant de souffler bruyamment. Mes jambes allaient-elle vainement me supporter? Je doutais un peu, mais je devais le faire. M'avançant de quelques pas, je m'approchai des arbres, laissant aller mon chakra pour reconnaitre les lieux. Un drôle de sentiment agrippa mon coeur quand je sentis un chakra si.. Typique. Gardant appui contre les arbres, je marchai durant quelques minutes, manquant tomber à maintes reprises. Puis enfin j'arrivai à la clairière où j,avais ressentis le chakra. Un dôme de pierre se dressait là. M'en approchant, je posai ma main dessus avant de me reculer aussitôt. Kaien était emprisonné là. Concentrant le peu de chakra qu'il me restait, je pris une longue inspiration. M'apprêtant a tenter de détruire le dôme, une voix derrière moi m'appela. Me retournant, je l'observai en silence. C'était le manieur de Doton de tout à l'heure, c'était son oeuvre? Me reluquant, il siffla légèrement avant d'applaudir.

- Bravo bravo. Vous survivez à la tourmente et vous venez vers moi. Ah si vous cherchez le fuyard. Je l'ai tué. Je n'aime pas les traitres. Votre compagnon est emprisonné et il y restera tant que je ne serai pas mort.
- C'est bien jolie comme discours. Dommage que ta mort approche à grand pas.
- Petit garce... Doton Doryuu Taiga

Surprise, je n'eus pas le temps d'esquiver le fleuve de boue. Je n'avais plus beaucoup d'énergie et juste le fait d'être debout était une torture. Ne résistant pas au fleuve, je me laissai emporter en silence, en le fixant un moment. Puis alors qu'une idée germa, l'homme enchaina aussitôt avec une nouvelle technique. Doton DoryuuDan Ouvrant grand mes yeux, je vis apparaitre la tête de dragon dans la boue. Perdant mon sourire, je vis alors les boules de boues voler vers moi. Je n'avais pas assez de temps. Refaisant mes mudras le plus vite que je pus, je fis apparaitre mon bouclier devant moi. Un choc se fit. les boules frappèrent avec violence mon bouclier. Mon énergie dégringolait. Je n'avais plus le temps. Crachant un filet de sang, je concentrai tout ce qui me restait et dans un bref éclat mon bouclier éclata annihilant brusquement le fleuve de boue et l'attaque du dragon qui disparut. Respirant difficilement, je vacillai à nouveau épuisée. J'étais sur le bord de ne plus avoir de chakra. J'avais trop utilisé. Raijian.. Le dragon.. Le bouclier.. Le géant... Et à nouveau le bouclier.. sans compter la médecine. Je n'en pouvais plus.. Chancelante, je m'effondrai finalement, face contre terre. Et je n'eus pas à attendre longtemps que l'homme s'approcha de moi. Me prenant par la gorge, il me leva dans les airs et m'observa silencieux. Son sourire sadique, son regard de pervers.. Mon corps frémit comme une poupée à qui on arrache un membre. Je frémis de peur? Non pas vraiment.. Mais j'étais si faible. Un poing percuta mon flanc. Mon regard se brouilla un moment. Puis silencieuse, je toussotai et un nouveau coup percuta cette fois, mon ventre. Du sang coula de ma bouche et je ne vis plus rien.. Leva pitoyablement mes mains, agrippai ses poignets le plus fermement que je pouvais. je ne pouvais pas perdre. La.. la foudre ne perd jamais. Jamais....

- JAMAIS!!!!

Le cri avait sortit de ma gorge avec violence. Et je pus me sentir vaciller, l'homme surpris par le cri. Je n'avais rien à perdre de plus précieux que mon honneur. J'étais l'une des plus puissantes manieuses de foudre et je n'avais pas le droit de perdre. Pas contre lui. Fermant mes yeux, des larmes perlèrent sur le rebord de mes paupières. Les larmes coulèrent sur mes joues. Que dirait Kaien s'il me voyait? Et puis.. Je devais gagner pour lui. Laissant les larmes couler sur mes joues, je gardai fermement dans mes mains les poignets de mon ennemi. Nous allions être deux à mourir et pas qu'un. Rassemblant mes ultimes forces muent par mon regain d'espoir, j'hurlai violemment le plus fort que je pus.

- RAIJIAN!!!!!!

Il ne pouvait pas l'éviter et il du s'en rendre compte. La foudre traversa tout le corps de l'homme qui cria de douleur en étant brulé de l'intérieur. De mon coté? La foudre se propagea dans tout mon corps aussi, mais plutôt que me bruler. Je me sentis régénérer. Comme si la foudre était devenue une partie de mon être. Rouvrant mes yeux plusieurs minutes après, je vis le corps de l'homme noircis et brûlé. Un regard de dégout passa dans mes yeux et je le jetai sur le coté. S'approchant de Kaien coucher sur le sol, je m'agenouillai à coté de lui en souriant. Mes mains se posèrent sur son visage et je murmurai doucement.

- Retournons au village.

FIN

à la fin, la foudre coulant dans ses veines est la prédisposition pour la nouvelle technique que j'imagine.

_________________

Spoiler:
 

Invité , tu es mon futur jouet.. Pour mon lit ou pour une danse.... Que choisis-tu?

Musique Officielle de Myoko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshikuma Yeijiro
Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi
avatar

Masculin Nombre de messages : 910
Age : 21
Localisation : Un peu partout
Village : Konoha
Elements : Raiton / Doton
Nindô : Nous sommes les gardiens de ce grand arbre qu'est Konoha. Notre rôle est de protéger et de former la moindre de ses feuilles, quels que soient les dangers qui menacent.
Date d'inscription : 28/09/2009

Infos du Ninja
Rang: Jônin
Points d'expérience:
632/1000  (632/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Bas les pattes.. Kiri est à moi.. [Mission S]   Mer 10 Nov 2010 - 11:05


  • Je penser avoir validé mais apparemment il y a eu un léger problème. Bref Validé 50+2xp de Bonus ! J'ai bien aimée =) Rajoute donc 52xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-power-rpg.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bas les pattes.. Kiri est à moi.. [Mission S]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bas les pattes.. Kiri est à moi.. [Mission S]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Lac Uoki-
Sauter vers: