Créez votre shinobi et progressez dans un monde incroyable.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Protection & Défense - [ Mission de Rang B ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tsuki Kuroshiro
Kiri no Shinobi
Kiri no Shinobi
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 27
Localisation : Prêt à sortir son sabre pour protéger Kiri
Village : Kiri
Elements : Suiton - Doton
Nindô : J'utiliserai ma lame pour préserver mon village et ma liberté.
Date d'inscription : 18/08/2010

Infos du Ninja
Rang: Chûnin
Points d'expérience:
112/1000  (112/1000)
Techniques:

MessageSujet: - Protection & Défense - [ Mission de Rang B ]   Dim 29 Aoû 2010 - 21:49

- Protection & Défense -



x Le matin se levait sur Kiri, et comme d’habitude, mon réveil s’était effectué bien avant l’aube. La cigarette à la bouche, je regardais le Soleil se lever, et la Lune disparaitre dans ce ciel de plus en plus bleu clair. Cette scène était, pour moi, toujours aussi reposante. Elle me permet d’oublier, même si ce n’est que temporairement, les taches sombres de ma vie. Quoi qu’il en soit, je n’allai tout de même pas m’éterniser ici ! Il fallait que je bouge, que je me dépense d’une quelconque manière ! Une mission, voilà ce qu’il me fallait, une bonne vieille mission donnée par le Mizukage. Sans attendre, je saisie mon sabre, mon paquet de cigarettes, et je sortie de chez moi, en passant, une fois de plus, par le balcon ! Tranquillement, je me dirigeai vers la tour du Kage. Dans la rue, les gens me regardaient, me dévisageaient, me fuyaient, c’était à croire que j’étais un Jinkuruchi. Enfin, après tout, c’était tout comme, car je portais en moi un démon, mais d’une autre nature. S’ils n’avaient pas peur de moi, je pense qu’ils m’auraient craché dessus, insulté, ou même tenté de me toucher depuis longtemps ! Et dire qu’avant, j’étais apprécié. C’est triste de voir comment les gens change, et moi le premier. Bref ! J’étais toujours en route pour cette tour qui surplombait le village. Cigarette à la bouche, bousculant les villageois à qui mon visage ne revenait pas, j’avançai. Mon devoir était de protéger le village et ses habitants, pas d’être apprécié par ces derniers. Je dois, et je devrai toujours, respecter les ordres, et tout faire pour réussir ma mission, même si au final, je ne suis pas aimer, même par mes confrères. Quoi qu’il en soit, mon arrivée chez le Mizukage ne tarda pas. Je montai les marches, avec hâte, car j’ai toujours détesté ces escaliers, avant d’arriver devant le fameux bureau de notre chef. Lorsque je suis partie du village, l’alliance avec Ame était toujours d’actualité, et la guerre contre Oto n’avait, au final, rien donné, et c’est d’ailleurs bien dommage. Aujourd’hui, je regrette de ne pas avoir pu éliminer quelques un de ces shinobis du Son, et c’est surement l’emprise de Korosu qui fait que je pense cela. Il doit déteindre sur moi, ou bien, son contrôle s’étend. Bon, revenons-en à nos chatons. Je me demande si ce nouveau Kage est mieux que l’ancien. A m’écouter, j’ai l’impression de parler d’une marchandise, même si, après tout, c’est ce que nous sommes. Quoi qu’il en soit, je poussai la porte du bureau, apercevant après un court instant le chapeau de notre chef, qui porté le symbole de l’eau. Alors que j’entrai dans la salle, un courant d’air, passant par la fenêtre, et ressortant par l’entrée, vint faire claquer la porte. Le Mizukage ne porta aucune attention à cela, mais en revanche, les autres shinobis, eux, me regardèrent de travers. Sachant ce que j’étais venu chercher, et tout en continuant de gribouiller ses papiers, le Kage de Kiri me tendit un parchemin, et sans un mot, me fit signe de m’en aller. Il en savait sans doute assez sur moi pour savoir que je ne suis pas vraiment bavard, ou bien était-il trop occupé. A vrai dire, je m’en moquai. Je saluai donc mon supérieur, et, tout en me retournant, disparue dans un épais nuage rouge, qui se dispersa après ma disparition.

x J’étais à présent au sommet de la tour du Mizukage, assis sur le rebord. Tranquillement, je déroulai le parchemin, y voyant inscrit le message suivant :

Citation :
Rang de la mission : « B »
Type : Protection
Description : D'après nos espions, des mercenaires se prépareraient à piller le Temple de l'Eau. Votre mission consistera à surveiller le temple jusqu'à leur arrivé, puis de les combattre, si possible sans les tuer.

Il me fallait donc protéger notre Temple de ces soit disant mercenaires. Le seul vrai soucis était de les laisser en vie. Ainsi donc, je savais maintenant où aller, et quoi faire, même si j’aurais préférer faire autre chose qu’attendre des gars qui arriveraient on ne sait quand ! Je me relevai, tranquillement, j’allumai une cigarette, et regardai par la suite le ciel et son Soleil. Le vent soufflait doucement sur le village, et une brume quasi-transparente était là, bordant ainsi le village dans une tranquillité et un silence de mort. Cette ambiance me donne toujours la même envie qui n’est autre que celle de tuer. C’est assez triste tout de même. J’aime ce village pourtant, même s’il me donne des frissons qui parcourent mon dos et qui me pousse à désirer le crime. Et c’est sans réfléchir, du moins c’est ce que je crois aujourd’hui, que je donnerai ma vie pour Kiri. Ce qui me pousse à penser ça est une bien longue histoire, et ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui ! Mon objectif était la protection du Temple de l’Eau, là où un jour, j’aimerai pouvoir entrer afin d’y acquérir l’enseignement et les connaissances des Epéistes de la Brume, et il me fallait me mettre en route dés à présent. Je sautai donc dans le vide, avant de disparaitre de nouveau dans un nuage rouge, comme le sang versé par ma lame.




x Le vent soufflait près du Temple, et lors de mon arrivée, je ne remarqua rien d’étrange. Je plaçai quelques fils le long des chemins, afin d’être avertis si jamais quelqu’un approchait. Tranquillement, je me préparai. Après avoir mis en garde les habitants du Temple, je me mis sur le toit de ce dernier avant de poser mon sabre sur mon épaule, et avant de mettre une cigarette à ma bouche.



Je l’allumai, et par la suite, en fumant, j’attendis ces bonhommes. La voix de Korosu raisonnait en moi, me disant, avec cet air meurtrier que même moi je craignais :

° Penses-tu vraiment pouvoir m’empêcher de tous les tuer mon cher Tsutsu ?
Tu sais très bien que plus le temps passe, et plus je prends ta place dans ce monde !
°

Je ne lui répondis pas, car je savais comment cela allait se finir. Je hais cette facette de mon âme, mais je ne m’en séparerai pas pour autant, car il fait ma puissance. Cela fait tellement longtemps que Korosu est là, que je me suis habitué sa présence, et même si c’est le mal incarné, je suis content qu’il soit là, car grâce à lui, je ne suis plus seul, même s’il est la cause de cette solitude. Quoi qu’il en soit, je n’avais pas d’autre choix que d’attendre ces mercenaires, à moitié caché sur le toit du Temple, écoutant les histoires dépourvues d’humanité que Korosu me racontait. Les heures passaient, la nuit tomba, et toujours j’attendais. Korosu, sans que je ne lui réponde ne serait-ce qu’une fois, continuait de parler sans s’arrêter. La nuit passa, puis la matinée, et l’après midi débuta. Soudainement, les fils que j’avais placé se mirent à bouger, m’avertissant que quelqu’un s’approchait. Bien sûr, je savais très bien qu’il n’y avait pas qu’un seul individu. Dés lors, je bondis de mon toit, atterris, pieds joins, devant les marches du Temple, et j’attendis. Rapidement apparut devant moi six hommes, tous cagoulés et armés. Hache, katana, masse, kunai, chaînes, et autres armes faisaient partit de leur arsenal. Ils n’étaient pas la pour seulement piller. Je me devais donc de les stopper. Alors qu’en me voyant ils se mirent à rire, je laissai tomber ma cigarette, et avant même qu’elle ne touche le sol, j’avais déjà sauté en direction de l’idiot le plus proche. Alors que je m’approchai à grande vitesse, je me remémorai à voix haute les derniers mots de l’ordre de mission dont j’avais hérité :


« … Si possible sans les tuer… Bien, on va essayer ! »

Une fois à la hauteur de mon première adversaire, je lui donnai un violent coup de point dans l’estomac, ce qui le sonna, et, d’un coup de pied bien placé, je lui déplaçai la rotule du genou, l’empêchant ainsi de fuir. Il m’aurait été facile d’en finir avec eux, mais je ne devais ni les tuer, ni détruire l’environnement sous peine d’endommager le Temple. Il ne me restait plus que 5 gusses à mettre hors d’état de nuire. J’assommai, d’un coup dans la nuque, l’idiot qui gémissait à cause de son genou, et me remis à ma tache. Tout à coup, j’entendis vers des l’un des intrus :

« Bon petit, que dirais-tu de nous laissé passer, on rentre, on fait ce qu’on a à faire, et on ressort ! T’auras ta part dans ce qu’on trouvera, promis ! »

Ces paroles m’exaspérèrent, et sans prévenir, je me retrouvai derrière cet ignorant, levant mon sabre, comme pour lui assener un coup. Ma respiration était forte, et l’envie de le tuer m’avais soudainement prise. Cependant, je devais éviter cela, alors, pour le faire taire, je lui mis également un coup dans la nuque, avec le pommeau de mon sabre. Il tomba au sol, inconscient, ce qui fit réfléchir les quatre mercenaires restant. Mais je ne pouvais pas m’arrêter en se bon chemin, alors je continuai de les assommer, toujours avec la même manière, un coup bien placé derrière la nuque. Plus que trois, puis plus que deux… Mais, alors que je me rapprochais de mon avant dernière victime, son équipier, cet idiot, profita d’un moment d’inattention pour m’attaquer. Sincèrement, je doute qu’ils aient eu un quelconque entraînement avant de se dire mercenaires, car, d’un simple coup de sabre, je le désarmai. Par la suite, je continuai ma course vers la cible d’origine. Assez prêt de lui, je tendis la jambe droite, et donnai un coup de pied au niveau de la mâchoire, l’envoyant ainsi dans les cordes. Maintenant, il ne me restait plus que cet abruti qui aurait mieux fait de rester dans son coint. L’envie de tuer me reprit d’un coup, et ma main exerçait une grande force sur le pommeau de mon katana. J’approchai de ma cible, et des mots sortirent de ma bouche :

« As-tu peur de la mort… ? »

Mais, sans que ma cible pu répondre, je lui assainis un coup de ma lame noire, le sourire au lèvres, le laissant ainsi agonisait pendant quelques secondes.



Si jamais on m’aurait demandé : Pourquoi est-il mort ? J’aurais pu répondre qu’il s’agissait de légitime défense ! Quoi qu’il en soit, il me fallait à présent raccompagner mes chers hôtes auprès du Mizukage. Avec les chaînes qu’ils portaient, je les attachai. Par la suite, je demandai à l’un des membres du Temple s’ils possédaient ou non une chariotte ou même du bétail pour ramener mes bonhommes à la maison. Ce dernier acquiesça d’un geste de la tête, et me dit d’attendre. Il partit quelques minutes, et en revenant, il rapporta un « bestiau » et une charrue. Je pouvais alors charger le paquet à bord de la brouette, et avec l’aide de Gento, qui était en réalité un combattant d’une taille colossal, qui avait été dépêché pour m’aider, et qui était donc le « bestiau », nous retournâmes dans le centre de Kiri.

x Au pied de la tour, Je lâchai le colis, et le grand gardien du Temple retourna à son domicile. Sur le chemin, en lui parlant, j’avais appris que, bien qu’étant un combattant, il n’était pas un exemple de courage, ce qui expliquait qu’un shinobi avait du être envoyé sur place. C’est tout de même assez triste, un guerrier sans le désir de combattre, ça n’est pas un guerrier ! Enfin voilà, ma mission était à présent fini, ne me restait plus qu’à rédiger mon fichu rapport au Mizukage. La barbe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuk Kazushi
Kiri no Shinobi
Kiri no Shinobi
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 24
Village : Kiri
Elements : Suiton
Date d'inscription : 14/03/2010

Infos du Ninja
Rang: Kage
Points d'expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: - Protection & Défense - [ Mission de Rang B ]   Dim 29 Aoû 2010 - 21:51

C'est très bien! Un beau style d'écriture, très peu de fautes et des images!

+ 10 xp + 5 bonus = 15 xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
- Protection & Défense - [ Mission de Rang B ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [Mission de rang B] Prise d'otage (PV: Hakushi Ozuka)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Temple de l'Eau-
Sauter vers: