Créez votre shinobi et progressez dans un monde incroyable.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission Rang C : Le tour de garde

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mission Rang C : Le tour de garde   Ven 20 Aoû 2010 - 1:24

Depuis quelques jours, ma colère d'avoir raté mon examen s'était un peu apaisé. Il ne me restais plus qu'une énergie considérable, qui ne semblait pas vouloir me quitter. J'avais donc pris l'habitude de faire deux à trois heures d'entraînement intensif, le soir. Ainsi, je retornais chez moi épuisée, je mangeai et allai me coucher. Mais ce soir là, juste avant que je ne commence l'entraînement, un ninja d'Ame vont me trouver. Je le regardai en fronçant le sourcils, me demandant ce qu'il me voulait. Depuis mon retour à Suna, je n'avais parler qu'a un seul d'entre eux : Shin. Mais ce n'était pas la même chose, pas du tout. C'était après mon entraînemt, et j'étais tellement épuisée qu'il avait du me ramenner dans ses bras jusqu'à chez moi. Un souvenir... agréable. Ce ninja-là me regarda de haut, avec un air supérieur dans les yeux. Je leva les yeux au ciel, et prit le rouleau qu'il me tendait. Ce n'était pas parce qu'ils nous avaient annexé que les Amejins devaient se sentir supérieur, ou du moins qu'ils devaient le montrer. Bien sur, ma réaction allait l'agacer, mais il n'allait pas me faire quoique se soit pour autant. Je déroulais le rouleau, qui n'était d'autre qu'une mission. C'était assez rare que se soit quelqu'un qui nous les apporte. Nous, Genins, nous avions plutot l'habitude d'aller les chercher directement chez le Kazekage.
Mission de rang C: le tour de garde.

La relève de la garde va bientôt avoir lieu. Les Ninjas d'Ame ont laissés ce genre de missions qu'ils trouvent faibles à des genins comme vous. Rendez-vous aux remparts et empêcher les bandits de pénétrer dans le village. La mission durera toute la nuit. Bonne chance.


Ah tiens donc ! C'était la première fois que l'on demandait ce genre de choses à un genin. Remarquez, maintenant que le village s'était fait annexer, la seule véritables menaces était bel et bin les brigands, très souvent des non-ninjas. Donc, logiquement, un genin pouvait s'en occupper. Il n'empêche qu'un lisant le mot "genin" sur le papier, je sentit ma rage remonter. Je regardais de nouveau l'Amejin. A la tête qu'il fit, je pense qu'il avait du remarquer le changement de regard : un regard de feu, prêt à tuer et à se sacrifier pour atteindre son but. Je hochais la tête pour confirmer que j'acceptais la mission, puis courus jusqu'aux remparts. Je pris donc la relève de la personne qui avait fait la fin de journée. Je serais donc cloitrée dans le couloir d'entrée de Suna. L'endroit était sombre, et un courant d'air y passé. Le genre d'endroit pas acceuillant, et que la plupart des gens évite. Mais ce n'était pas mon cas, car j'aimais ce genre de lieux. L'ombre était le mystère que j'appréciais, et le courant d'air symbolisait très bien le Vent, mon allié de toujours. Je me postionnais donc, me préparant à tenir toute une nuit. Le temps ne serait normalement pas un problème, car mon surplus d'énergie se faisait sentir. Si je m'étais écoutée, je me serais mise à sauté partout, encaînant figure acrobatiques sur figures. Mais je pris ma patience à deux mains, me disant que j'aurais surement besoin de cette énergie, peut-être même plus tôt que je ne l'aurais voulu. Après tout, même si les brigands étaient plutôt faciles à battre, ils étaient quand même monnais courantes, et s'ils étaient trop nombreux, cela risquait de devenir difficile. Mais pour l'instant, tout était calme aux alentours de Suna, et je n'avais plus qu'à attendre.

La nuit était claire, éclairée par une demi-lune blanche. Le sable volait de temps en temps, secouer par une brise ou une autre, venant de l'un des quatres points cardinaux. Je ne me laissais pas de cette vision que cette position m'offrait. Cela faisait au moins un point positif à cette mission. Les deux premières heures se déroulèrent sans aucun accidents, et je commençait à m'ennuyer un peu. Mais je gardais mon poste, je n'avais pas d'autre choix. Soudain, sur une proche colline, une ombre se dessina. Me collant à la paroie du passage, je décidait de le laisser approcher. Il arriva à cinq mètres. La luminosité de la lune me permettait d'être formelle : il ne s'agissait pas d'un ninja, ni de Suna, ni de Ame. Je sortis donc en pleine lumière, brusquement. La réaction de l'intrus confirma ce que je venais de penser. L'homme sortis un katanas. Mais déja, je faisais les signes de ma technique Fuuton, Kamaitachi no justu. La concentrant sur une zone relativement petite, j'en augmentai la puissance. La rafale parti, et le brigand n'eut pas le réflexe de l'éviter. Il récolta une grande coupure au niveau du torse. M'approchant vivement, je lui enfonça un kunai dans la gogre, avant d'essyer mon arme sur ses vêtements. Je fis tout cela de sang froid, c'était une préccaution. Je regardais un instant le cadavre. c'était un instant de trop. Me retournant, j'eut tout juste le temps (et la chance?) de voir une ombre se faufiler dans le passage. c'était donc une diversion. Et bien l'un des associers l'avait payer de sa vie, et je jurais que l'autre n'allait pas tarder. Avec une répidité décuplée par la rage de m'être faite avoir, je rejoignais l'intrus, lui bondissant sur le dos telle une panthère. Il se débatta, m'envoyant valser. Mais je retombais sur mes jambes, me précipitant de nouveau sur lui. La galerie étroite m'empêhciat d'utiliser convenablement mes techniques Fuuton, mais je viendrais à bout de mon ennemis par les armes. Je pris des shurikens, méloignant d'un bond de ma cible. Je lançai mas armes au niveau de sa figures, mais il les para à l'aide de son katanas. Seulement, comme je l'avais prévu, ces mouvements de parade lui bloquèrment un moment la vue, me laissant l'opportunité d'attaquer. Mon kunai l'atteignit en pleine gorge. respirant encore, il me lança une sorte d'aiguille, mais je lachevais avec le même kunai que pour son allié. C'était terminé pour eux.

Sortant le corps à l'extérieur du passage, et de Suna, je me concentra ensuite sur mon propre état. Apparement, l'aiguille qu'il m'avait envoyé n'était pas empoissonnée. Je la retirais donc d'un coup sec, en essayant d'ignorer un maximum la douleur qui sortis avec. M'aidant ensuite de la technique médicinale Igaku'asai, qui refermais les blessures superficielles. Réussisant parfaitement la manipulation, ma blessure n'était plus qu'un souvenir. Je regardai ma montre. Il me restais encore sept bonnes heures à tenir. Je repris donc ma position d'attente, reprenant aussi la contemplation du désert endormi. La brise continuait son jeu avec le sable. C'était comme si ce petit affrontement n'avait pas eut lieu, que rien ne c'était passé. Je souris. Le temps passait, et ne gardait pas souvenir des petits événements et accident lié aux humains. La nature était et restait la plus forte. C'était tout bonnement impréssionant, magique. Tandis que je me rappelais mes petits souvenirs de ma petite vie, la nuit passait. Il n'y eut aucun autre accident. Mais la seule chose à retenir à ce moment, c'est que j'étais en paix avec moi même. J'aurais bien assez le temps de devenir plus forte encore, de repasser se fichu examen, de m'améliorer. Pour l'instant, il fallait que je me contente de vivre, et de profiter de cette vie. Après tout, j'aurais tout aussi bien put mourir dans on-ne-sait quelle situation. Je sourie à l'aude qui pointait. Le soleil se leva, et je pus l'admirer. D'habitude à cette heure-ci, je dormais. mais je ne regrettais rien. C'était un spectacle magnifique, et qui apaisait l'ame et l'esprit.

Finalement, la relève arriva. Je salue la personne en question et alla directement dans le bureau du Kazekage afin de faire mon rapport. Je retournais ensuite chez moi. Je fis le plus de silence possible, me glissant en quelques minutes dans mes couverture. Je ne dormirai certes pas longtemps, mais cela me ferais tout de même du bien... Cette mission était une bonne chose de faite.
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Madara
Akatsuki
Akatsuki
avatar

Masculin Nombre de messages : 1681
Age : 22
Localisation : J't'en pose des questions moi è_é ?
Village : ¤Akatsuki¤
Elements : Spatio-temporel/Katon
Nindô : ¤Capturer les neufs Bijuus pour redonner la vie à Jûbi, le monstre ancestral, ainsi je pourrais plonger le monde dans un Genjutsu et le recréer pour que la haine et la guerre disparaisse du coeur des Shinobis. Mais pour l'instant...je veux rayer le village de Konoha de la carte...¤
Date d'inscription : 26/02/2010

Infos du Ninja
Rang: Akatsuki
Points d'expérience:
167/1000  (167/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Mission Rang C : Le tour de garde   Ven 20 Aoû 2010 - 19:01

Validé +10XP (PS : Ame supérieur Razz)

_________________

Ne cherche pas à justifier ton existence le jour de ta mort, ce combat sera ton dernier affrontement Invité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mission Rang C : Le tour de garde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour de garde du Rohan
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Une bande se forme [Suite, mission rang A max] [Genki, Dan, Aiko and Lucifer]
» A ghost story [pv Iako/mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Bureau du KazeKage-
Sauter vers: