Créez votre shinobi et progressez dans un monde incroyable.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission de rang C: Le Mineur

Aller en bas 
AuteurMessage
Kisuke Tsuki
Iwa no Shinobi
Iwa no Shinobi
avatar

Masculin Nombre de messages : 78
Age : 24
Village : Iwa
Elements : Suiton & Fûton
Date d'inscription : 28/06/2010

Infos du Ninja
Rang: Genin
Points d'expérience:
157/1000  (157/1000)
Techniques:

MessageSujet: Mission de rang C: Le Mineur   Lun 5 Juil 2010 - 19:24

Mission de rang C: Le Mineur.
Suite à l'explosion d'un parchemin dans les mines d'Iwa, un homme est coincé depuis 3 jours dans un tunnel, si vous n'intervenez pas dans la journée, il ne tiendra plus longtemps en vie...

A l'annonce de sa future mission, Kisuke fut réellement choqué. Une mission de sauvetage. Ce n'était pas comme une escorte, ou il fallait préserver la vie de quelqu'un. Ici il fallait faire vite. Très vite. Et une journée était un court délai. Kisuke, toujours dans le bureau de son Kage, regarda l'heure: 9h51. Il était mal barré. Il n'avait aucune idée d'ou se trouvaient les mines, et d'ou acheter le matériel nécessaire pour y descendre. Il avait par ailleurs dressé une liste de tout ce qu'il lui fallait pour descendre sauver cet homme. Une corde, deux harnais, deux baudriers, au minimum deux bouteilles d'eau, et deux rations de nourriture. Il lui fallait aussi une torche et un casque, si possible. Pour les bouteilles d'eau il n'eut pas trop dur à les trouver, pareil pour les rations de nourriture. Il se dirigea tout bêtement dans un magasin qui en vendait. Il les mit dans son sac à ds, les deux bouteilles accrochées aux emplacements prévus pour à l'extérieur du sac, et les deux rations dans une poche à lintérieur du sac. Une torhce, il en bidouillerait bien une se dit-il. Un bois et des allumettes feraient très très bien l'affaire. Il trouva ses allumettes à l'épicerie du coin, et se dit qu'il ramasserai bien un bois en allant à la mine. Il lui manquait maitenant le plus important. les allumettes glissées dans sa poche, il chercha partout dans la ville un plan des mines, des harnais, des baudriers et un casque. Le mineur était censé avoir un casque supposait-il, donc il ne lui en prendrait pas un. La montre tournait, il était à présent 10h32. Il avait encore le temps, mais Kisuke préférait arriver là le plus vite possible. Plus vite il serait là, moins l'homme aurait à souffrir. Mais Kisuke serait aussi beaucoup moins stresé à l'idée de trouver son chemin dans la mine, jusqu'a trouver cet homme, coincé depuis trois jours sans boire ni manger quoi que ce soit. Quel pauvre homme. Celà exhortait encore plus Kisuke à exécuter sa mission, car il savait que son propre frère avait lui aussi passé des journées sans manger. Mais Kisuke aussi avait vécu, les six premières années de sa vie, avec sa propre famille, et il s'en souvenait très bien...
°Flash Back°
Le vent soufflait, soufflait et soufflait encore. Il faisait froid et les deux jeunes frère n'avaient rien à manger. Ils venaient à l'instant de finir les cours, et à l'inverse de leurs camarades de classe, ne se précipitaient pas dans les bras de leur père, ni allaient manger un goûter avec qui que ce soit. premièrement, leur père ne viendrait jamais les chercher, étant donné qu'il n'en avait absolument rien à faire d'eux, et leur mère était trop soumise pour pouvoir tenter quelque chose. Elle savait que si elle s'y risquait, et llait s'attirer des ennuis, et se faire battre et humilier le soir même devant ses enfants, et par son propre mari. Kisuke et Kenpachi rentraient donc chez eux la tête basse, affligés d'une peine incurable. ils n'osaient pas, de peur d'être dégoutés, regarder ces visages souriants et heureux, les enfants dans les bras de leurs parents, s'enlaçant et rigolant ensemble. Les deux jeunes garçons n'avaient d'ailleurs pas beaucoup d'amis à l'école, leurs compagnons de classe étant au courrant de leurs situation, ils gardaient leurs distance, ce qui ne faisait qu'aggraver la situation de Kisuke et Kenpachi. Kisuke se rapellait d'ailleurs qu'une fois, lui et son frère étaient rentrés chez eux, Kenpachi pleurant. Leur pèr avait frappé kenpachi jusqu'a ce qu'il ne pleure plus, ne cessant de lui répéter que si il voulait devenir un homme il fallait avancer seul et sans pleurer. Il lui expliqua, le tout devant sa femme, quie se marier et avoir des enfants étaient les pires choses qu'il lui étaient arrivées dans sa vie. En pleurs, la mère emmena ses deux enfants dans leur chambre, puis elle redescendit. Ils l'entendirent alors crier, hurler. Leur père, bourré comme d'habitude, la battait encore. Des larmes perlèren sur la joue de Kisuke au souvenir de cette soirée horrible, qui se répéta plus d'une fois...
Le vent ne cessait de s'amplifier, et les deux frères commençaient à avoir du mal à marcher sous ces rafales. leur peine grandissante, ils ne voulaient pas rentrer chez eux. Et d'ailleurs pourquoi rentreraient-ils? Pour se faire insulter, se faire battre, et voir leur mère se faire humilier? Non, ils n'en vaianet pas envie. mais si ils ne le faisaient pas, leur père les retrouveraient et le châtiment serait terrible. Ils continuaient donc leur chemin sous ce vent errible. Kisuke toimba à plusieurs reprises, déchirant encore plus ses vêtements usés. La veste de Kenpachi s'envola, puis il tomba à la renverse, regardant ce qui lui tenait chaud partir au loin. Des larmes chaudes coulèrent sur son visage, mais Kisuke le releva, lui donnant la sienne. Ils continuaient d'avancer, marchant, courrant, luttant. C'est 30 minutes après qu'ils arrivèrent, alors que ce trajet ne leur frenait d'habitude qu 10 voire 15 minutes. Ils n'osaient pas frapper à la porte, et entendait déjà leur père crier, alors qu'ils n'étaient pas encore rentrés. Qu'allaient-ils faire, qu'oseraient-ile faire? Risuqer d'entrer maitenant, ou encore attendre. Ils ne purent penser plu loin car la porte s'ouvrit, dans un grincement horrible. Serrant les dents, ferme a demi les yeux, ils attendaient de voir qui allait se présenter derrière la porte. Ils ne purent rien voir que leur mère les cachait de ses bras, les faisant avancer jusqu'à leur chambre. Ils tentèrent à quelques reprises de lui expliquer ce qui s'était passé, mais elle leur répétait que ca n'avait pas d'importance. Les deux garçons s'assirent sur ce qui leur faisant office de lit, et ils écoutèrent leur mère, sanglotant:
"Les garçons, vous devez, vous devez me jurer que vous resterez toujours comme ça, aussi liés l'un à l'autre. Je sais bien que votre père tent de vous mettre des choses en tête, mais ne l'écoutez pas, jamais. Continuez à êre comme vous êtes, à aider celui qui en a besoin et a s'aimer l'un l'autre. Je vous en supplie."
Les garçons lui répondirent d'un "On le jure" assez naïf. Leur conversation avec leur mère fut interrompue par les pas de leur père dans l'escalier.
Deux semaines après, Kisuke était vendu.
°Fin Du Flash Back°
Ce n'est qu'aujourd'hui, avec le recul, que Kisuke comprenait les paroles prononcées par sa mère, dix ans auparavant. Kisuke ne laisserait pas tomber cet homme, il s'en était fait la promesse. Il devait le sauver. Il allait le sauver. Et il le sauverai. Il était à présent non loin de 11 heures, et Kisuke n'avait toujours ni son plan de la mine, ni ses harnais et baudriers. Il se mit alors à demander à des badauds si ils savaient on se rendre pour trouver tout ce matériel. Plusieurs ne savaient pas, d'autres lui disaient d'aller voir a ce qui faisait office de supermarché, d'autres lui disaient que les mines étaient dangereuses. Il se rendit donc dans ce dit supermarché. Là-bas il trouva quand même un plan des mines, et demanda aux gérants de l'établissement ou il pouvait trouver le reste de son matériel. C'était tout simple, il lui suffisait de se rendre a côté des mines, et a 50 mètres il y avaient une boutique spéciale ou il pourrait trouver tout ce dont il avait besoin pour descendre sauver l'homme empriosnné là-bas. Il se mit donc en route

Kisuke marchait vers les mines, qui étaient à l'extérieur du village, a l'ouest. Il commençait à faire chaud, et les paysage commencait à devenir monotone. le même sol rocheux, les même montagnes et les mêmes pierres tout autour. Une sorte de butte en pierre se dessinait à l'horizon, et, placée à côté, une sorte de mainson. Ca devait être la mine et la boutique pensa Kisuke. Il accéléra donc le pas, regardant l'heure: Midi pile. Il courrut vers les mines, qui devaient maintenant être a une bonne centaine de mètres u jeune homme. Il y arriva après une minute, puis se dirigea vers la boutique. Là-bas il entra en trombe et ne prêta pas attention au gérant, qui se tenait derrière son comptoir. Il saisit deux harnais et deux baudriers, une corde bin longue et bien solide et se dirigea mais la sortie, mais se fît apostropher:
"Eh la, ou allez-vous?
-Sauver une vie, je reviens quand j'ai fini ne vous inquiétez pas!"
Le marchand ne posa aucune autre question, et laissa Kisuke partir. Celui-ci devait d'abord se harnacher correctement. Deux minutes lui furent nécessaires à trouver comment mettre ce harnais. Il finit par l'enfiler correctement, puis il attacha son baudrier. Il fit un noeud solide autour du baudrier avec la corde, puis trouva une pierre pour y attacher la corde. Il fit un tour avec, puis serra du plus fort qu'il pouvait. Il enfila son casque, et sortit son plan des mines: il était prêt pour descendre. Il marcha vers les mines, sortit un bout d bois qu'il avait ramassé sur le chemin et l'alluma. Il cria plusieurs fois après l'homme qui devait soucourir, mais n'eut aucune réponse. Il regarda sa carte, et repéra ou il se trouvait. Il lui fallait prendre le deuxième tunnel sur la droite et il arriverait au point d'explosion. Il courrait dans les mines, le bruit de ses pa sur le sol rocailleux se répercutant sur les parois. Une minute après, il était devant les rochers. Il apella quelqu'un, et une voix brisée et saccadée lui répondit. Il était donc arrivé. Kisuke regardait les rochers qui se dressaient devant lui, comment pouvait-il bien faire. Il se décida à créer cinq clones aqueux à l'aide du ~Suiton MizuBunshin No Jutsu~. Ceux-ci crées, les six Kisuke se mirent à déplacer les rochers, sans pour autant provoquer la chute d'autres roches. Le travail s'effectuait assez rapidement, à six pour un tunnel bouché d'environ deux mètres et demi de diamètre, c'était beaucoup. En un bon quart d'heure le travail était achevé, les rochers repoussées sur les côtés, un ou deux jonchaient encore le sol. Il alla donc secourir l'homme. Il sorit une bouteille d'eau de son sac, ainsi que les deux rations de nourriture. L'homme finit la bouteille d'un litre en une minute, et dévora la ration de nourriture en un temps record aussi. Kisuke décida de lui donner la deuxième ration, et une moitié de l'autre bouteille. Kisuke était encore dans une assez bonne forme, il n'aurait pas besoin de manger pour ressortir. L'Iwajin fit disparaître 3 des 5 clones. Il harnacha le mineur comme il s'était harnaché lui-même, et ils suivèrent la corde, les deux clones portant le mineur. Après une demi-heure de marche, ils virent briller la lumière du jour. Ils sortirent donc de la min et Kisuke alla déposer le mineur chez le marchand à côté. Il ordonna au commerçant d'apellr des secors, le temps que Kisuke aille chercher à boire et à manger. Il fonça vers le commerce le plus proche, et boucla son tour en vingt minutes. Il arriva là bas équipé de cinq bouteilles d'eau et de sept rations de nourriture. Le mineur rescapé mangea le plus qu'il pouvait, bût de la même manière, et Kisuke et le commerçant se partatgèrent le reste. Kisuke partit rendre son rapport au Tsuchikage au moment ou les services de secoursarrivaient. Très éprouvante, cette première mission en solo lui avaient apporté beaucoup de choses, et il remercia son Kage de lui avoir donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Madara
Akatsuki
Akatsuki
avatar

Masculin Nombre de messages : 1681
Age : 22
Localisation : J't'en pose des questions moi è_é ?
Village : ¤Akatsuki¤
Elements : Spatio-temporel/Katon
Nindô : ¤Capturer les neufs Bijuus pour redonner la vie à Jûbi, le monstre ancestral, ainsi je pourrais plonger le monde dans un Genjutsu et le recréer pour que la haine et la guerre disparaisse du coeur des Shinobis. Mais pour l'instant...je veux rayer le village de Konoha de la carte...¤
Date d'inscription : 26/02/2010

Infos du Ninja
Rang: Akatsuki
Points d'expérience:
167/1000  (167/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Mission de rang C: Le Mineur   Mar 6 Juil 2010 - 13:21

Validé, bonne mission +13XP

_________________

Ne cherche pas à justifier ton existence le jour de ta mort, ce combat sera ton dernier affrontement Invité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mission de rang C: Le Mineur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Mines d'Iwa-
Sauter vers: