Créez votre shinobi et progressez dans un monde incroyable.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sous un Soleil Nouveau

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sous un Soleil Nouveau   Mar 23 Fév 2010 - 20:26

    Après avoir poliement congédié les Konohajin, Mei ferma la porte de son bureau et souffla. Elle avait, durant toute son existance, rêvé de devenir Mizukage afin de porter Kiri sur un chemin plus lumineux que celui que ses prédécesseurs lui avait tracé. Depuis ce jour, où on l'avait forcée à se battre jusqu'à la mort contre ses propres frères d'armes. Ce jour où elle avait du les tuer pour sa propre survie. C'était un sacré concours de circonstances cquand on y réflechissait bien, elle était une victime du Troisième Régime, qu'elle avait craint de voir revenir lorsque le Godaime gouvernait. Elle voulait faire de Kiri un village moins sombre et plus ouvert. La jeune femme attacha une petite sacoche à sa taille, y glissa deux parchemins et trois petites boules violettes, puis elle saisit le sac de tissu dans lequel reposaient ses six derniers sushi, qu'elle avait commandé quelques minutes plus tôt, avant de s'entretenir avec les Shinobi de Konoha.
    Elle quitta finalement son bureau en hâte, fermant rapidement la porte et se déplaçant à grands pas vers la sortie. Lorsqu'elle sortit, elle remarqua qu'il faisait vraiment bon, ni trop chaud, ni trop froid, il régnait une atmosphère printannière à Kiri. Mei adorait tout particulièrement ce genre de température idéal. Le soleil éclatant qui trônait dans le ciel bleu azur courronait le tout, c'était une journée parfaite, néanmoins perturbée par les affaires internationnales, lourdes responsabilités d'une personne de haut rang comme Mei. On entendait les oiseaux chanter, on aurait put croire que certains d'entre eux dansaient au plus haut dans le ciel, tandis que d'eau formaient des rondes entres les arbres. Et une douce brise soufflait entre les branche, faisant virevolter l'ombre des feuillages. Description osée d'un paradis par définition idyllique, utopie harmonieuse issue d'un rêve d'enfant... Non c'était pourtant bien vrai, ce décor était bien là. La jeune femme remarqua qu'elle s'était arrêtée de marcher, envouté par le mélodieux chant des oiseaux, elle reprit ses esprits et sauta sur un toit avant d'entamer sa route vers le Temple de l'Eau où siègeait le Conseil des Sages de KiriGakure. Elle avait besoin de les réunir pour décider si oui ou non, le Village Caché de la Brume devait entrer en guerre, ou du moins, dans l'Alliance, qui liait Konoha à Iwa.

    La jeune Mizukage s'imaginait le gout de la sauce soja qu'il coulait dans sa bouche, elle avait faim et s'en voulait de n'avoir pas prit le temps de finir ses sushi avant d'accorder audience aux envoyés de Konoha. Les sushi rebondissaient dans le sac de tissus, elle allait devoir se passer du soja, malheureusement.

    Pour atteindre le Temple de l'Eau, la dernière enfant de la famille Terumi devait traversait la moitié du village, jusqu'à atteindre le petit pont, elle devait ensuite franchir ce dernier pour s'engouffrer dans un petit parc naturel composé d'arbres et de petits jardins. Puis elle allait devoir traverser le quartier isolé des laboratoires pour finalement arrivé sur les hauteurs du Temple. Mei atteignit le pont en peu de temps, elle le traversa en saluant un groupe de marchand ambulant qui passait, et s'engouffra dans la forêt. Elle finit par traverser le quartier des laboratoires. Finalement, la majestueuse structure apparut au sommet d'une colline. C'était un grand bâtiment, qui se dressait avec fierté au milieu de jardins colorés. Ces colonnes de Jade étaient le reflet de la richesse du Conseil. Un Grand Kanji était gravé dans une pierre précieuse à l'entrée il signifiait "Eau".
    Le Hall d'entrée était immense, de nombreuses scultes en pierre rare représentaient différents héros de l'histoire du Conseil, la plus grande était à l'éfigie de Natsu no Korai, La Déesse du Conseil. Ils croyaient en l'Eté Eternel, une utopie, un monde de paix ou harmonie entre homme et nature est possible. Un jour, peut-être.

    - Terumi-sama ?! Que nous vaut cette visite imprévue ? Fit un des Sages meneurs qui passait.
    - Réunissez le Conseil, nous avons une décision important à prendre dans les plus brefs délais ! Annonça Mei.

    On commença à réunir les Sages et les Conseillers, on faisait revenir ceux qui s'apprêtaient à partir en voyage pour une quelconque raison. Et bientôt la salle du Conseil fut presque pleine, il était impossible de faire revenir ceux qui étaient en voyage trop loin.

    Un brouhaha résonnait dans la Grande Salle de Réunion où les plus grands sages étaient réunit, les plus hauts gradés étaient présent, ainsi que Mei, qui siègeaient aux avants en présence du Doyen, elle prit la parole pour expliquer les faits...

    - Je vous ait réunit aujourd'hui, Sages de Kiri, pour prendre une décision importante. Des Shinobi de Konoha sont arrivés il y a quelques heures, Konoha et Iwa ont formé une alliance, ils souhaiteraient que nous integrions cette alliance, sachant que cette dernière a pour but d'anéantir le village caché du Son, OtoGakure.

    Des regards s'échangèrent à travers l'assemblée. Il y eut des murmures, et tantids que certains semblaient troublés et ébahis, d'autre paraissaient outrés et offensés. Après qu'un silence assourdissant ne se soit installé une courte minute, il y eut un énorme brouhaha et on se disputait à tort et à travers la pièce. Certains hurlaient leur désaccord, ventant les bienfaits de l'indépendance, d'autre exigeait que l'on accepte, pour du moins profitez du soutient de Konoha dans la remontée financière de Kiri. Mais le doyen se râcla la gorge avant de crier !

    - Sileeeeeeeeeeeence !

    Le silence se fit.

    - Est-ce cela, la Sagesse des Sages de Kiri ? Toute cette agitation inutile et ces cris de barbares ? Vous êtes les disciples de Natsu !

    L'humilité se fit sentir à travers toute la pièce.

    - Nous devons avant tout songer à l'avenir du Village et bien que je sois d'accord quant aux avantages de l'indépendance, je serait plutôt favorable à signer une alliance, même si nous ne nous investissons pas dans cette guerre contre Oto. Je connais les ressentiments que vous avez, ce village nous a défaits par le passé, mais nous avions foncé tête baissé, c'est les raisons de notre échec.

    - Terumi-dono ! Un Sage se leva, il fixait la Mizukage, on lisait la sagesse à l'état pur sur son visage marqué par l'âge et les guerres. - Peut-être est-il temps de rappeler les Sept.

    Il y eut des murmure, des chuchotements, comme si l'homme venait d'aborder un sujet tabbou, ou d'utiliser un mot interdit.

    - Les Sept Epéistes Légendaires, vous voudriez trouver les élus des épées manquantes ?

    - Songez-y, Terumi-dono...

    Ils discutèrent encore une bonne heure, et il fut conclut que Kiri accepterai de signer un Simple Traité d'Alliance avec Konoha, mais aucune promesse de participation à la guerre n'était donnée. Ainsi, le monde, encore une fois, allait bouger.
    Un garde arriva, essouflé, éprouvé, il avait une mine inquiète.

    - Mizukage-sama ! Des membres d'Akatsuki ont été aperçu aux abords de Kiri !

    La jeune femme, fronça les sourcils, se leva et se mit à marcher vers la sortie.
    Akatsuki n'approcherait plus jamais Kiri sans la peur au ventre après ce qu'elle leur réservait.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sous un Soleil Nouveau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Sous le soleil de la plaine...
» Sous le soleil (PV Akuzu Mia)
» Rendez-vous sous le soleil (PV Lrya)
» [TERMINÉ] Sous le sunlight des tropiques ? [Alex]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Temple de l'Eau-
Sauter vers: